Intervention d’Eric Faidy au Conseil métropolitain du 6 novembre 2020.

Nous nous félicitons que la loi demande à ce qu’une fois par an paraisse un rapport sur l’égalité homme-femme. En effet, nous voyons bien que c’est un sujet sur lequel nous avons encore beaucoup de progrès à faire… Encourageons l’idée d’accélérer le progrès pour ne pas rester dans cette situation qui est particulièrement anormale et inacceptable. 

Le rapport qui nous a été présenté est très clair et très bien fait. Merci au rapporteur pour cela. Seulement, ce qui nous manque et nous permettrait d’être plus efficace dans nos échanges, c’est l’évolution sur plusieurs années. 

Seulement ce matin, vous nous avez présenté une photo. C’est très bien, mais ce qui nous intéresserait, c’est de mesurer le progrès qui est fait au fil du temps : d’où on vient, où allons-nous, et surtout à quel rythme allons-nous vers cette égalité que nous souhaitons tous. 

Autre commentaire : les 8 axes de travail qui ont été présentés sont des axes assez classiques, même si ce sont de bons sujets de travail. Il serait aussi intéressant ici d’avoir des indicateurs de progrès, avec des plans d’action et des points année après année pour mesurer l’évolution de la situation, pour se rendre compte de la nécessité de corriger ou d’accélérer le mouvement.

Pour finir, nous rebondirions sur ce que disait Madame Fort en plaisantant sur la question du secteur privé. Certaines entreprises ont déjà réalisé ce que nous demandons. Ils ont même mis en place un type d’indicateur de rémunération variable liée à un progrès réel sur cette question de l’égalité. 

Laisser un commentaire